Rue Xavier Marmier : l’AVB attaque !

IMAG0105

Rue Xavier Marmier, il existe depuis longtemps des bandes cyclables entre le giratoire de la Gibelotte et la rue du Bougney. Elles avaient été créées il y a plus de 10 ans pour permettre la réalisation d’un itinéraire entre le centre-ville et le campus, via la rue du Bougney et le lycée Jules Haag..

Or, nous demandons (sans succès jusqu’ici) que ces bandes cyclables soient prolongées en direction de la rue Pergaud, pour les raisons suivantes :

– La plupart des usagers qui les empruntent se dirigent vers la rue Pergaud. L’itinéraire centre-ville – campus par la rue du Bougney est très peu connu. Les cyclistes circulant entre la boucle et la Bouloie l’ignorent et passent par la place Leclerc et le souterrain qui la relie à Battant.

– La rue Marmier et la rue Pergaud représentent, pour les cyclistes, le maillon principal, à plat, entre tout l’est de la ville (Palente, Chaprais, la gare, Saint-Claude, le bas de Montrapon, le futur quartier Vauban…) et tout l’ouest (Saint-Ferjeux, la Grette, la Butte, Planoise…). C’est un itinéraire important et fréquenté.

Récemment, la Ville de Besançon a réalisé une rénovation de la couche de roulement de l’ensemble de la rue Marmier (rénovation qui était plus que nécessaire, étant donné l’état déplorable de cette chaussée). Or, ignorant l’article L228-2 du Code de l’Environnement (issu de la fameuse « loi sur l’air »), les élus ont décidé de la rénover à l’identique, sans création d’aménagements cyclables, répondant à notre demande par un courrier nous promettant que des aménagements cyclables seraient créés plus tard (sans date).

Mais les promesses écrites de la mairie, on les connaît. S’il faut à chaque fois 844 jours et deux manifs pour qu’elles soient tenues, on n’est pas prêts d’avoir un vrai réseau cyclable à Besançon un jour.

Par conséquent, nous avons déposé au mois d’août un recours  au tribunal administratif au nom de l’article L228-2 du Code de l’Environnement.

Nous ne savons pas encore quelle sera l’issue de cette procédure. Pour nous, c’est la première fois, et nous savons que les tribunaux administratifs aiment rejeter les recours pour des questions de forme avant d’étudier le fond.

Quelle que soit l’issue de cette procédure, elle sera en tout cas médiatisée et il y en aura d’autres.

Ce contenu a été publié dans Articles / Actualités, Ville de Besançon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Rue Xavier Marmier : l’AVB attaque !

  1. Ping : Rue Xavier Marmier : l’AVB attaque et gagne ! | Association Vélo Besançon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.