Itinéraire alternatif au pont de Bregille

Suite à notre manifestation du 16 mars dernier, un itinéraire alternatif a été mis en place pour éviter aux cyclistes d’emprunter le pont de Bregille, dorénavant dénué de piste cyclable jusqu’à la réouverture du pont de la République qui sera l’occasion de recréer des aménagements cyclables sur le pont de Bregille.

Sens centre-ville – Mouillère.

La déviation mise en place commence en arrivant rue Sarrail. Un panneau nous envoie en direction de Rivotte. Il est facilement identifiable : il s’agit d’un panneau de déviation aux couleurs habituelles (jaune et noir) avec un logo vélo.

Par contre, il n’y a aucune explication supplémentaire. Rien n’explique au cycliste ce que cette déviation permet d’éviter.

Suivons-le donc. Nous arrivons à un autre panneau, sans logo cette fois. Mais sans doute est-il aussi pour nous ?

Ensuite, un autre panneau nous envoie sur ce parking.

Mais arrivé au bout du parking, plus rien. Il n’aurait pas été inutile d’indiquer le passage souterrain.

Même remarque en sortie du passage. On laisse l’instinct du cycliste le guider vers la passerelle de Chardonnet.

Là, par contre, un panneau nous attend.

On traverse donc la passerelle pour arriver à l’avenue de Chardonnet.

Remarque : à cet endroit, l’avenue comporte un îlot central très dangereux pour les cyclistes, comme de trop nombreuses autres rues de notre ville. La plupart des cyclistes connaissant l’endroit préfèrent l’éviter en traversant le parking. C’est ce que font cette femme et son enfant, croisés là par hasard. Dommage qu’un vrai cheminement cyclable n’existe pas à cet endroit. C’est, en outre, beaucoup plus court.

On continue ensuite sous le pont de la voie ferrée.

En arrivant sur le giratoire, on aperçoit un nouveau panneau.

Ça sera le dernier. Après une ligne droite où l’on espère voir prochainement de vrais aménagements cyclables (au lieu d’une pseudo bande étroite tracée en 2008 et qui disparut en moins de deux mois sous la terre des chantiers), on arrive sur le nouveau giratoire provisoire, et on peut reprendre la confortable bande cyclable de l’avenue Droz.

Sens inverse.

La déviation commence au niveau du giratoire. Comme de l’autre côté, rien n’indique ce qui est dévié. Ceci dit, contrairement à l’autre côté, on peut imaginer ici qu’un cycliste arrivant sur un pont qui n’a plus de piste cyclable comprendra tout de suite son utilité.

Comme dans l’autre sens, on prend la ligne droite puis on trouve un panneau en sortie du giratoire suivant.

Et un autre panneau avant d’arriver au niveau de la Rodia, qui nous envoie sur la passerelle.

Passerelle à la sortie de laquelle on trouvera encore un panneau.

Puis, contrairement à l’autre sens, le passage souterrain est indiqué.

Ça sera le dernier panneau. Ensuite, il suffit de prendre la direction du centre-ville.

Conclusion :

Nous apprécions l’existence de cette déviation, parce qu’elle montre un début de prise en compte des cyclistes durant les chantiers, alors qu’on considère encore trop souvent à tort que ce n’est pas nécessaire.

Le jalonnement est correct. Mais on aurait aimé au moins un panneau en début de déviation dans chaque sens, avec une explication du style « Pont Bregille. Piste cyclable absente. Suivre déviation conseillée ».

En revanche, il est clair que cette déviation rallonge fortement l’itinéraire, et l’avenue de Chardonnet, dans son état actuel, n’est pas un itinéraire très accueillant pour les cyclistes. Elle a le mérite d’accueillir moins de trafic que le pont de Bregille, mais le nombre de véhicules reste non négligeable, et les vitesses pratiquées rapides. Il y a fort à parier que beaucoup de cyclistes continueront à emprunter le pont de Bregille, sur la chaussée pour les plus sûrs d’eux, et malheureusement sur les trottoirs pour les autres.

Ce contenu a été publié dans Articles / Actualités, Rayon 70 - mars 2013, Ville de Besançon, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.