Conférence le 5 mars : Les mobilités actives comme outils d’équité urbain. Quelle place pour Besançon ?

L’AVB participera à la conférence organisée par Vélocampus dans le cadre de son programme d’événements organisés pour fêter les 10 ans de l’association.

Rendez-vous jeudi 5 mars à partir de 18h à la Salle Proudhon

Le sujet du jour sera « Les mobilités actives comme outils d’équité urbaine. Quelle place pour le vélo à Besançon ? »

Après une présentation du programme des 10 ans de Vélocampus on rentrera dans le vif du sujet :

> 18h50 : Thomas Buhler, chercheur au sein du laboratoire THEMA à Besançon viendra nous proposer un aperçu de l’état de la recherche à propos des changements d’habitudes en matière de mobilités.

> 19h15 : L’Association Vélo Besançon présentera son plan vélo qui, « tout comme un nouveau pont, se doit de créer de nouvelles opportunités de déplacements, et ce pour toutes et tous ! […] Pour augmenter le nombre d’usagers et d’usagères cyclistes, une politique cyclable doit s’adresser à tous ceux et toutes celles qui ne se déplacent jamais à vélo en ville. Elle doit s’adresser aux familles et leur permettre de se déplacer sereinement. Elle doit s’adresser aux enfants désireux d’aller au collège de façon autonome, ainsi qu’à leurs parents pour que ceux-ci ne se fassent pas de soucis pour eux. Elle doit s’adresser au seniors et aux personnes handicapées. Enfin elle doit s’adresser aux piétons pour que ceux-ci ne subissent plus les conflits d’usages liés à un mauvais partage de la voirie, et pour qu’aucun cycliste n’ait à se réfugier sur les trottoirs pour fuir un trafic automobile agressif ou une voie cyclable impraticable. Amener des publics nouveaux vers le vélo passe indiscutablement par des infrastructures cyclables de qualité ».

> 20h : Débat avec le public.

Ce contenu a été publié dans Lettre d'information, Locales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.