Où faut-il placer des arceaux vélo à Besançon?

Le Grand Besançon a sollicité l’AVB sur leur programme d’équipement en stationnement cyclable. Si on peut noter un progrès certain, notamment avec l’obligation de supprimer les stationnements de voiture au niveau des passages piétons, il reste des endroits où on manque cruellement de place pour garer son vélo.

“Et vous, où mettriez-vous des arceaux vélo à Besançon?” Telle est la question que nous avons posée sur notre Facebook.

L’idée n’est pas de détailler ici les lieux précis, mais plutôt de témoigner des petits tracas bisontins pour les cyclistes quotidiens. Voici donc les idées principales qui sont ressorties de cette petite enquête :

Ce qui ressort en premier lieu – c’est tellement évident qu’on se demande pourquoi ce n’est pas encore le cas partout! – ce sont les commerces. Il faut déjà mentionner l’absence d’arceaux devant les boulangeries, pharmacies ou autres petits commerces de proximité, devant lesquels les cyclistes se retrouvent souvent, dans le meilleur des cas, devant des « mange-roues » bien dérisoires pour accrocher son cadre.

Ensuite, vous ne me croirez sans doute pas, mais il n’y a toujours pas d’arceaux devant toutes les écoles! Là encore, ça progresse, mais comment inciter les bisontins à venir déposer leurs enfants en vélo s’ils ne peuvent pas stationner correctement? Pour les enfants, il est bien sûr préférable que les vélos soient parqués à l’intérieur de la cour, dans un local abrité des intempéries. Ce qui permet au passage de se mettre en conformité avec l’obligation légale de l’employeur de fournir un stationnement des cycles sécurisé pour le personnel des écoles.

Pour rester sur le sujet des enfants, si on peut voir à proximité de quelques parcs des stationnements pour les vélos, les parents avec leurs vélos cargo, longtrails ou charettes ne peuvent bien souvent pas accrocher leur engin à côté des jeux. Il serait pourtant bien agréable de pouvoir privilégier la surveillance des enfants plutôt que celle de sa petite reine.

On peut également ajouter les équipements sportifs. Pour être honnête, il y a déjà pas mal d’équipements équipés. Mais ça me permet de me demander pourquoi on voit autant de voitures garées devant les salles de fitness! Je n’ai jamais compris qu’on cherche à payer pour avoir ce que le vélo nous donne librement!

Certains ont pu également relever que les administrations ne prévoient pas systématiquement de stationnement adapté pour leurs usagers, y compris pour des aménagements de locaux récents. En espérant que la Région pourra compenser cet oubli dans ses futurs locaux.

Enfin, il y a eu un débat intéressant et constructif sur l’installation ou non de stationnement vélo dans les quartiers résidentiels. Bien sûr les résidents ont (ou devraient avoir) des locaux de stationnement adaptés chez eux. Mais faut-il en prévoir sur l’espace public pour les visiteurs et les artisans (on trouve maintenant des plombiers ou des médecins en vélo à Paris)?

Ce retour est bien entendu extrapolé des contributions formulées sur la page FB de l’asso et vous pouvez chacun aller vous nourrir à la source et, qui sait, donner également votre avis!

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Où faut-il placer des arceaux vélo à Besançon?

  1. alsruhe dit :

    Bonjour,
    …sans oublier sur le campus, et à la fac de lettres rue Mégevand, où il y n’y en a pas assez, ni devant le CLA, et plein d’autres endroits encore ou seuls trois ou quatre vélos peuvent être attachés.
    Cordialement

  2. Ulrich Stein dit :

    idée concernant les arceaux: il y a des modelés, équipés par endroits, de « calles » plastiques intégrées, ce qui diminue le risque d abimer la peinture du cadre du vélo.

  3. Humbert dit :

    Bonjour,
    Ce que j’attend d’un stationnement en ville, c’est d’être abrité et sécurisé. Il existe aujourd’hui 2 stationnements fermés telesurveillés et bien sûr gratuits aux parking mairie et beaux arts. Pratique pour faire des emplettes à pied en ville. Malheureusement, ils sont souvent complets et remplis de biclous ventouses qui n’ont pas roulé depuis des lustres. J’avais demandé à la mairie de faire le vide voire d’augmenter ce stationnement bien pratique en grapillant des places voitures, mais sans réponse.
    Concernant l’hôpital Minjoz, la modification de l’esplanade qui réduit l’espace mixte piéton/cycle va forcement créer des problèmes. Les arceaux sont mal situés (vers arrêt tram) alors qu’ils pourraient être abrités vers l’entrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.