Double-sens cyclable rue Charles Fourier

La rue Charles Fourier est une petite rue qui relie la rue de Belfort au pont des Cras.

20150818_163347

Cette rue était encore récemment à double-sens pour tous les véhicules, et permettait aux automobilistes d’éviter la rue Marie-Louise et donc un feu rouge.

Mais en raison de la largeur de la chaussée et des places de stationnement figurant sur celle-ci, il était impossible que deux véhicules se croisent sans se céder le passage ou rouler à cheval sur le trottoir (ce qui était une pratique courante).

Pour des raisons de sécurité, les services de la ville ont donc décidé de mettre cette rue à sens unique, en conservant un double-sens cyclable. Cette décision a été prise alors que nous envisagions de la suggérer. Les automobilistes peuvent désormais uniquement descendre (et remonter par la rue Marie-Louise), tandis que les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens et sans stress dans le sens montant.

C’est aménagement est donc très pertinent et utile.

Découvrez-le ci-dessous en photos.

20150818_163347

L’entrée du double-sens cyclable est large et bien matérialisée. Tout l’inverse des reproches que nous faisons à celui de la rue Baille.

20150818_163447

Dans ce sens, longer le stationnement n’est pas un problème. La bande est large, on monte à faible vitesse compte-tenu de la pente, et les ouvertures de portières sont peu nombreuses et peu dangereuses dans cette configuration.

20150818_163505

Par contre, un peu plus loin, ça se gâte. Il y a déjà trois véhicules stationnés sur la bande cyclable. Les deux camions sont liés au chantier, qui ne durera pas. Mais la voiture n’a rien à faire là, et les mauvaises habitudes se prennent vite…

20150818_163539

La bande est large et confortable.

20150818_163558

À nouveau, une voiture stationnée sur l’aménagement.

20150818_163613

Afin d’éviter cela, il serait peut-être souhaitable de remplacer cette simple bande de peinture par un petit îlot, plus dissuasif.

20150818_163636

Ici, tout va bien.

20150818_163707

Ici aussi.

20150818_163724

Ici, à nouveau, les véhicules ont tendance à dépasser des emplacements. Cette 205 n’est pas vraiment gênante, mais parfois ce sont quatre ou cinq véhicules qui stationnent clairement sur la bande cyclable. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si ces deux lignes de peinture brillent plus que les autres. Elles ont été peintes en même temps que celles de la rue de Belfort, car le jour où les premières ont été peintes les voitures stationnées ont empêché les services de faire leur travail !

20150818_163742

En haut, nous sommes prioritaires. Les véhicules arrivant de droite ont un stop, et ceux de gauche doivent laisser la priorité à droite. C’est plutôt appréciable en haut d’une côte.

Conclusion :

Un aménagement qui a été réalisé alors que nous souhaitions le proposer, c’est rare. D’autant plus qu’il n’a aucun défaut technique à notre avis.

Par contre, il va falloir agir fermement pour le faire respecter par les automobilistes. Et ça, c’est plus compliqué…

 

Ce contenu a été publié dans Locales. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.