Aménagements cyclables à venir

Le 20 mai, nous avons pu échanger avec les services en charge des aménagements cyclables du Grand Besançon Métropole sur les projets en cours.

Les projets suivants nous ont été présentés :

Pont de la République
Mise en place d’une piste cyclable bi-directionnelle à la place de la voie réservée aux automobilistes. La traversée du pont de la République sera donc réservée aux piétons, tramways et cyclistes. Ceci devrait être réalisé à l’automne 2021.

Rue Weiss et rue de Trépillot
Ce projet, au stade d’esquisse, est le prolongement de l’aménagement réalisé rue Midol et fait apparaitre une piste cyclable bi-directionnelle côté voie ferrée. La jonction rue Midol-rue Weiss se ferait en traversant l’avenue de Montrapon dans sa partie supérieure (au niveau du pont) et en empruntant une piste cyclable qui se substituerait à la voie automobiliste (sens montant) de droite de l’avenue de Montrapon.

Rue des St Martin
Dans le prolongement de l’aménagement de la rue de Trépillot, une requalification de la rue des St Martin en zone de rencontre nous a été présentée.

Port Douvot-Avanne
En accompagnement de la modernisation de la station d’épuration de Port-Douvot et de la végétalisation du site, Grand Besançon Métropole envisage d’aménager, côté station, un tronçon de voie dédié aux modes doux (800 m environ), longeant le chemin d’Avanne à Velotte, entre le terminus de la ligne de bus n°21 (Pôle Chamars – Port-Douvot) et le parking des parapentistes.

Chatillon-Devecey
Le projet vise à améliorer, sur un peu plus d’un kilomètre, la liaison modes doux existante, du chemin longeant la RD 108, reliant le collège Claude Girard de Châtillon Le Duc, à l’entrée de la commune de Devecey : recalibrage de l’allée, réfection du revêtement, plantation d’arbres.

Rue de Dole
Le 29 juin les services de Grand Besançon Métropole nous ont également concertés au sujet de la rue de Dole.

La rue va être réaménagée sur toute sa longueur : création de voie de bus au niveau des carrefours, sécurisation des intersections… Le projet comprend également un confortement de l’aménagement cyclable existant. Les 2 bandes cyclables actuelles seront remplacées par des pistes cyclables, c’est-à-dire qu’elles seront séparées de la chaussée par un élément physique, ce qui est beaucoup mieux adapté pour les rues où circulent plus de 4000 véhicules/jour.

La discussion entre l’AVB et les services de GBM a principalement porté sur le caractère bidirectionnelle ou non de cette future piste cyclable. Nous avons défendu l’option unidirectionnelle car, que nous le présentions dans notre plan vélo « les pistes cyclables bidirectionnelles sont à utiliser avec parcimonie en milieu urbain et doivent être limitées aux cheminements interurbains et éventuellement le long d’une ligne de coupure (rivière, route sans franchissement ou voie ferrée, comme c’est le cas par exemple rue Midol). En effet elles posent plusieurs problèmes. Premièrement, elles ne permettent pas de desservir les deux côtés d’une rue. Sur les boulevards par exemple, une bidirectionnelle impliquerait des détours importants et de longs trajets à pied, vélo à la main sur un trottoir très exposé au trafic pour rejoindre le côté non-desservi. Deuxièmement, la gestion des intersections avec une bidirectionnelle est un vrai casse-tête et à Besançon nous avons déjà un lourd passif d’échecs en la matière : la sortie du giratoire de la Gibelotte pour reprendre la rue du 60ème régiment d’infanterie est illisible et dangereuse. La piste de la rue Siffert ne permet pas de continuer sur la rue de Dole… Troisièmement, les exemples de voies bidirectionnelles récemment créées à Besançon se sont caractérisées par des changements de côté, impliquant des franchissement de chaussées inutiles, et donc des attentes aux feux et des situations de dangers qui auraient pu être évitées. On retrouve ces situations notamment rue de la Paix, rue Siffert et sur la piste qui longe la RD218 à Chalezeule ou la traversée se fait, sans visibilité, sur un passage piéton non protégé. »

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Aménagements cyclables à venir

  1. Sonia dit :

    Jonction Rue de Vesoul-Midol: pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Il faut être un cycliste très accompli pour descendre la rue de Vesoul et prendre la cyclable de Midol en coupant devant les voitures au feu. Je l’évite. Si on monte depuis la ville, bon courage! Pourtant le tronçon cyclable est sympa. Ensuite, pour Midol-Weiss il faudra, si je comprends bien, encore retraverser la rue pour descendre de Midol à Weiss.

  2. Ulrich Stein dit :

    Je ne peux qu abonder dans votre sens, le probleme reste les endroits ou voie auto et cycle se croisent, donc à éviter le plus possible.
    J ajouterai mon souhait de prolonger les voies cyclables sur le carrefour et ceci de façon colorée pour que cel soit bien visible pour les autmobilistes, si non cela sera plutot un piege, comme par ex la descente du pont CDG où la piste cyc s arrete d un coup et on est à dte des voitures tournant à dte.
    Continuer la PC quand il y a des interruptions, protégées juste par un passage piéton, ex devant la malcombe , voie verte, où, en théorie, le cycliste devraient descendre de son vélo, le cavalier de son cheval et l handicapé de son fauteuil pour pouvoir emprunter le passage piéton.
    marquer les voies vertes à meme le sol pourque les piétons aussi réalisent qu il peut y avoir des vélos; ex: voie depuis Canot vers le centre ville, voie devant le Novotel.
    cdt
    US

  3. Nono dit :

    Merci pour ces informations.
    Tout à fait d’accord avec votre analyse, les pistes bi-directionnelles ou voie verte sont à réserver au péri-urbain/rural où l’on trouve peu d’intersections. Les pistes cyclables unidirectionnelles sont à favoriser en milieu urbain comme le recommande la plupart des guides cyclables. Un bidirectionnelle rue de Dole serait une erreur et impliquerait des gestions de carrefours bien trop complexes.
    Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.