Un début de piste cyclable avenue Mitterrand

Alors que les travaux avaient interdit, de fait, la circulation des vélos sur l’itinéraire Centre-ville – Planoise, on commence à pouvoir circuler à nouveau sur certaines portions. Sur la fin de l’avenue Mitterrand, les aménagements définitifs sont bientôt terminés, et déjà praticables.

Alors, qu’est-ce que ça donne ?

2013-04-30 12.36.17

En arrivant de la rue Duplain, on peut voir que nous serons tout d’abord sur la chaussée, puis sur une piste à hauteur du trottoir. C’est conforme à ce que nous avions vu sur les plans lors de l’enquête publique.

2013-04-30 12.36.41

Rien à dire. C’est neuf et agréable. On remarquera que la bordure est nette entre les voies du tram et la chaussée, mis biseautée entre celle-ci et la piste cyclable. On ne sait pas trop ce qui a justifié ce choix, mais cela permettra à un cycliste de redescendre sur la chaussée en cas de besoin. Ou aux automobilistes de monter sur la piste cyclable pour laisser passer les pompiers, par exemple.

2013-04-30 12.36.55

Tout à coup, voilà une curiosité. Un rétrécissement qui n’était pas sur les plans lors de l’enquête. On en avait entendu parler en réunion à la ville, mais sans plus de détails.

2013-04-30 12.37.09

On ne sait pas trop pourquoi il n’a pas été possible d’élargir davantage en mordant le talus. Mais ça reste suffisant pour passer. Les piétons ne devraient pas être très nombreux, et d’ailleurs avant les travaux il y avait une piste cyclable mais pas de trottoir.

2013-04-30 12.37.32

Vous aurez peut-être remarqué, en revanche, que les panneaux interrompent la piste cyclable au niveau du rétrécissement, pour la faire reprendre ensuite.

Nous ne sommes pas d’accord avec cette signalisation. Elle signifie en effet qu’un cycliste doit redescendre sur la chaussée, ou mettre pied à terre, pour franchir le rétrécissement. Nous avions ici une piste cyclable et devons la garder. Tant pis si elle est moins large. C’est à l’aménageur d’assumer ses réalisations. Pas à nous.

2013-04-30 12.37.59

La suite est très correcte.

2013-04-30 12.38.31

Un peu plus loin, le choix a été fait de garder une séparation nette des flux pour aborder le croisement avec le chemin de la Malcombe. Les cyclistes rapides regretteront l’ancien aménagement, direct et sur la chaussée. D’autres se sentiront plus à l’aise ainsi. À vous de nous donner votre avis.2013-04-30 12.38.41

Mais c’est là qu’on découvre une drôle de blague : si vous voulez continuer sur le chemin de la Malcombe, vous devez retomber sur la chaussée. Autrefois, il y avait ici une belle continuité.2013-04-30 12.39.55

On voit encore la trace de la continuité cyclable qui existait, et a été recouverte sans raison puisqu’on n’y a même pas créé de trottoir. Voilà un choix qui n’a aucun sens et devra être corrigé.

2013-04-30 12.40.07

Et si on regarde un peu plus loin, on se demande aussi ce qui s’est passé…

2013-04-30 12.40.26

À l’occasion d’une réfection de l’enrobé, la bande cyclable a également été repeinte n’importe comment, alors qu’auparavant c’était très bien. Là, ça n’a rien à voir avec les travaux du tram, mais dans tous les cas ça devra aussi être corrigé.

Mais revenons à nos moutons.2013-04-30 12.42.11

Nous en étions à notre traversée. Deux chaussées seront croisées l’une après l’autre, ce qui représente quatre bordures à franchir.

2013-04-30 12.42.33

Et là, malheureusement, on constate que celles-ci sont trop hautes. Pour rappel, sur un itinéraire cyclable, les bordures à franchir devraient être à seuil zéro, c’est à dire qu’on ne les ressent pas en passant dessus.

À cette hauteur là, elles représentent un inconfort et une source de dégradations pour le vélo ou son chargement. Voilà encore un point à corriger.

2013-04-30 12.43.04

On remarquera qu’à partir d’ici, on n’est plus sur une piste cyclable mais sur une voie verte. C’est plutôt une bonne idée, car ça permet la circulation dans les deux sens, par exemple pour rejoindre le chemin de la Malcombe précédemment cité, depuis la station de tram.

On notera la position du panneau stop, en plein milieu de la voie verte ! Quant au panneau zone 30 de la station de tram, il n’est guère mieux placé.

2013-04-30 12.43.27

2013-04-30 12.44.04

Un point positif : la façon dont ce petit chemin a été relié intelligemment à la voie verte et donc à la station de tram. Il aurait été stupide de perdre cet accès. À d’autres endroits du parcours (voir futurs reportages), ça ne sera pas aussi bien.

2013-04-30 12.43.51

Après la station, on est à nouveau sur une piste cyclable, donc à sens unique. Tiens, pourquoi n’avoir pas continué en voie verte jusqu’au bout ?

2013-04-30 12.44.21

Nouveau croisement à franchir, cette fois avec une entrée de parking, et nouvelles bordures inconfortables.

2013-04-30 12.44.33

Notre reportage s’arrêtera là car après ce n’est pas encore aménagé. Mais autant vous le dire tout de suite : de la fin de ce reportage jusqu’à la station suivante à Planoise, la prise en compte des cyclistes est totalement nulle et nos demandes lors de l’enquête publique n’ont pas été écoutées.

 

2013-04-30 12.44.51

Ce contenu a été publié dans Agglomération du Grand Besançon, Articles / Actualités, Pas encore publié dans le Rayon, Ville de Besançon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

13 réponses à Un début de piste cyclable avenue Mitterrand

  1. Philippe dit :

    j’y suis passé, j’ai testé … et j’ai pesté. Plutôt franchement déçu (les rétrécissements avec les panneaux « fin de piste cyclable »), la perte de continuité, les bordures … Ca serait quand même cool d’être optimiste, mais malheureusement je crains que ça n’augure pas que du bon pour la suite.

  2. Adrien dit :

    Oui, malheureusement.

    En fait, je crois que l’arrivée du tram est l’occasion de faire sauter un gros point noir sur l’itinéraire centre-ville – Planoise (disparition de l’autopont de Coligny et de l’interruption des aménagements cyclables à la Grette), mais que partout ailleurs sur l’itinéraire, ça sera presque moins bien qu’avant.

    Je suis resté un peu neutre dans l’article mais je préférais moi aussi comme c’était avant. Ça roulait mieux et on ne franchissait pas des bordures à la con.

  3. Christine dit :

    C’est tout simplement un trottoir autorisé aux cyclistes, vu la hauteur des bordures nous aurons toutes les chances de bien nous casser la gueule lorsque nous voudrons les franchir par temps de pluies. Franchement, cela ne donne pas envie. Pas d’amélioration sur ce tronçon. Une chose est certaine, les concepteurs de ces aménagements ne sont pas des cyclistes. Encore du bricolage, dommage !

  4. danielgyp dit :

    J’avais pris des photos et je confirme que non seulement c’est nul, mais c’est aussi une régression.

    Lamentable!

  5. Ping : Malcombe et pont de la République : pourquoi c’est moins bien qu’avant ? | Association Vélo Besançon

  6. Jean-Marie dit :

    Je suis du même avis. Bordure trop haute, manque de continuité au carrefour de la malcombe. Je me suis surpris à cet endroit à quitter la piste pour me remettre sur la route jusqu’à Micropolis.
    Autre remarque dans l’autre sens Rosemont – La grette, je me demande comment va se faire la continuité de la piste cyclable entre l’arrivée sur le carrefour de la nouvelle caserne des pompiers et l’école de la sainte famille. Là aussi, il va y avoir du trottoir et je ne sais pas quoi… A surveiller.

  7. Adrien dit :

    À surveiller, en effet. Pas encore eu l’occasion d’aller voir ça, mais je suis preneur de photos si vous pouvez en faire.

  8. Ping : UNE MANIF À VÉLO DANS LES RUES DE BESANÇON | Le cyclisme en Franche-Comté

  9. marie christine Borella dit :

    je suis d’accord avec ce qui est échangé, autres choses, comment se passera le nettoyage? dans « coins là » il était fréquent d’avoir des bouteilles cassées et des branches mortes, voire des feuilles en automne, avec l’ancienne piste on pouvait contourner l’obstacle en se déportant sur la route. là malgré la bordure en biais ce n’est vraiment pas évident.

    et je ne parle pas du déneigement!!!!! la largeur (et le rétrécissement) ne sont pas adaptés aux véhicules de déneigement, cette piste sera donc inutilisable en hiver (neige et verglas)
    Sur la hauteur des bordures, la photo a été faite avec un VTT fait pour franchir un tel obstacle, avec un vélo de ville si on n’est pas bien perpendiculaire, on a un risque réel de glisser et de tomber or l’orientation de la piste au moment du franchissement de la malcombe n’est pas favorable. Bref je vais presque regretter l’ancienne piste cyclable moi aussi!

  10. Adrien dit :

    Pour le nettoyage, il faudra effectivement surveiller et ne pas hésiter à appeler Proxim’Cité. À chaque fois que je l’ai fait ils ont été efficaces (j’ai signalé des arceaux déscellés… c’est plus que du simple nettoyage, et c’était réparé en quelques jours !).

    Ceci dit, je pense qu’il y aura moins de branches et de feuilles… car moins d’arbres !

    Je pense aussi que cette piste sera inutilisable en hiver, comme la plupart des pistes en site propre. Je n’ai pas eu l’occasion de rouler dans la neige en dehors du centre-ville ces deux derniers hivers, et ne saurais donc pas dire si le courrier que nous avions fait au sujet du déneigement, et la réunion qui l’a suivi, ont eu un impact ou non. Mais je n’ai pas vraiment l’impression.

    Ceci dit, la piste de l’autre côté du boulevard sera à double-sens, contrairement à l’ancienne. Et j’ose espérer qu’elle sera déneigée. Il me semble que l’ancienne l’était (?)

    La photo a été faite avec un Sun City que j’avais emprunté pour ne pas me fatiguer… Il était muni de pneus faits pour être à l’aise sur la route et les chemins (crampons sur les côtés mais pas sur la bande de roulement). Cette précision étant faite, je suis d’accord qu’avec certains vélos de ville à pneus fins (je pense aux vieux Peugeot ou Motobécane en pneus de 700×28… il en circule beaucoup) il est facile de chuter en négociant mal ce type de bordure…

  11. Mathilde dit :

    Bonsoir,
    J’apporte une contribution supplémentaire pour dire que je suis d’accord avec tout ce qui a été dit concernant cette régression… (le manque de continuité avec notamment le franchissement pas pratique des deux chaussées consécutives à l’approche du rond point Micropolis m’agace fortement!)
    Mais un autre point est particulièrement merdique (à mon goût), dans le sens Planoise -> CV, quand on sort du rond-point de Micropolis pour prendre cette avenue, je trouve « l’entrée » de cette piste piste cyclable hyper mal étudiée (et autant dire pas étudiée du tout, puisqu’elle a toujours été merdique comme ça), il faut tourner sec en sortie de rond point où les automobilistes derrière nous veulent généralement vite sortir… en plus l’ajout de poteaux pile au bord du trottoir réduit encore la possibilité d’y rentrer facilement, une entrée plus « parallèle » à la sortie « voiture » aurait été plus judicieuse je crois.
    Je voulais juste le signaler ici.

    • Mathilde dit :

      Ha aux temps pour moi: dans le sens descendant (Planoise–>CV), le rond point de Micropolis peut être contourné si on suit l’itinéraire cyclable… donc c’est pour ça que moi qui prenait direct le rond point, je trouvais l’entrée de la piste cyclable pas faite pour y rentrer par là…

      • Adrien dit :

        En fait, tu as raison dans tes deux commentaires.

        C’est vrai que le giratoire peut être contourné par le souterrain, et on n’est donc pas obligés de se farcir cette entrée mal conçue.

        Mais il est tout de même très vrai que cette entrée est mal conçue. Nous avions déjà fait la remarque sur l’ancienne, et celle-ci rajoute un niveau de difficultés avec les poteaux. Et le fait qu’on puisse passer ailleurs n’est pas une justification valable. Un cycliste peut toujours avoir envie d’entrer par là, par exemple parce qu’il n’a pas vu qu’il pouvait contourner. Comme toi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.