Remarques sur le rôle de chacun

Il nous paraît utile de faire quelques rappels, aussi bien à destination des cyclistes que des élus ou des techniciens.

En effet, nous avons trop souvent entendu des cyclistes traiter les services de la ville d’incompétents. Mais avant de critiquer les compétences d’un professionnel dans son domaine, il faut s’assurer d’en avoir suffisamment soi-même pour juger !

Nous avons également trop souvent rencontré de la part des professionnels une tendance à penser qu’ils savent à notre place ce qui est bon pour nous. Mais avant de vouloir dire ce qui est bon pour les cyclistes, il faut soi-même être cycliste et usager de l’itinéraire concerné !

C’est pourquoi il nous paraît utile de rappeler qu’en matière de choix des itinéraires et trajectoires, ce sont les usagers qui ont raison. Mais par contre, pour le choix et la réalisation d’un aménagement, les compétences d’un professionnel sont nécessaires. D’où l’intérêt de travailler ensemble et non l’un contre l’autre.

Par conséquent :

– Le rôle de notre association est d’exprimer les besoins des cyclistes bisontins de la meilleure façon possible, et de proposer des aménagements. Ce n’est pas à nous de juger de la faisabilité de nos propositions, mais par contre nous pouvons les étayer en utilisant quelques arguements techniques et notre connaissance du terrain, et en observant le comportement des usagers.

– Le rôle des services de la ville est de répondre au mieux à nos demandes, en fonction des contraintes, et de nous expliquer leurs choix. Ils sont également là pour réaliser des aménagements qu’ils ont eux-même proposés, en s’assurant auprès de nous que ces derniers répondent à nos attentes.

– Quant aux élus, nous attendons d’eux qu’ils fassent les choix politiques nécessaires à la réalisation par leurs services de ces aménagements, et qu’ils communiquent auprès des citoyens pour faire évoluer les mentalités en faveur du vélo et des autres moyens de déplacement préférables à la voiture. Sans minimiser la place du vélo par rapport à d’autres moyens (bus et tramway).

Pour que tout cela fonctionne bien, il faut que les trois parties communiquent ensemble. Cela passe par l’échange de plans, les réunions, et les rendez-vous sur le terrain. Le tout avec un maximum de transparence et d’honnêteté des deux côtés afin d’arriver à une relation basée sur la confiance et le respect.

Pour terminer, il est bien évident que même si une relation de confiance et de respect s’est s’établie avec les services afin de travailler sereinement ensemble, notre association doit toujours jouer son autre rôle qui est de faire pression sur les élus. En effet, certaines de nos demandes essentielles ne peuvent être résolues que par des aménagements lourds qui nécessitent une volonté politique importante, et pas simplement de la bonne volonté de la part des services.

Cette page sera ressentie par beaucoup de personnes comme une longue liste d’évidences, mais notre expérience, tant avec certains adhérents qu’avec des professionnels, nous a prouvé qu’il était essentiel de les rappeler.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.